Pendant des années, les Canadiens ont utilisé le régime enregistré d'épargne-retraite (REER) comme instrument de placement principal en guise d'épargne-retraite. Depuis l'avènement du compte d'épargne libre d'impôt (CELI), une question a suscité un grand débat : doit-on investir dans un REER ou dans un CELI?

Même si les deux types de compte ont des traits communs, on les distingue par des différences importantes.

 

REER

CELI

Objectif principal

Comble principalement les besoins en vue de la retraite

Comble les besoins d'épargne tout au long de votre vie et de votre retraite

Cotisation annuelle maximale

18 % du revenu gagné (sous réserve d'une cotisation annuelle maximale)

5 500 $ par année*

Droits inutilisés de cotisation

Reportés d'année en année

Reportés d'année en année

Imposition sur la croissance

Croissance avec report d'impôt - cela signifie que vous ne payez de l'impôt que lorsque vous retirez une somme d'argent.

Croissance à l'abri de l'impôt - vous ne devez jamais payer de l'impôt sur la croissance de votre placement.

Déductions fiscales

Les dépôts réduisent l'impôt sur le revenu pour l'année. La plupart des gens reçoivent un remboursement d'impôt équivalant au montant de dépôt multiplié par leur taux marginal d'imposition.

Aucune déduction fiscale. Les cotisations à un REER sont effectuées à partir du revenu après impôt.

 

Retraits

Les retraits n'augmentent pas vos droits de cotisation l'année suivante. Des retenues d'impôt s'appliquent sur le montant retiré et le montant est déclaré comme revenu imposable. Le revenu peut affecter l'admissibilité aux programmes de revenu de retraite sous l'égide du gouvernement.

Les retraits augmentent vos droits de
cotisation l'année suivante. Les retraits ne
sont pas considérés comme un revenu, ils
ne sont pas imposables et n'affectent pas
l'admissibilité aux programmes de revenu
de retraite sous l'égide du gouvernement.

Date d'échéance

Doit être retiré totalement ou transféré dans un FERR ou dans une rente au plus tard le 31 décembre de l'année où vous atteignez l'âge de 71 ans.

Chez l'Assurance vie Équitable, un CELI
arrive à échéance à l'âge de 105 ans.

*La limite annuelle est établie selon les lignes directrices de l'Agence du revenu du Canada (ARC) qui est actuellement de 5 500 $ par année.

 

Les deux types de compte offrent d'importants avantages. Même si le REER offre un remboursement d'impôt immédiat et le report d'impôt, le CELI par contre offre une flexibilité et une croissance à l'abri de l'impôt. Selon votre revenu actuel et le revenu escompté à la retraite, un plan de retraite équilibré peut comprendre et le REER et le CELI.

 

Discutez-en avec votre conseillère ou conseiller financier dès aujourd'hui et apprenez comment un REER ou un CELI de l'Équitable peut s'intégrer à votre planification financière.

 

Ces renseignements ne constituent pas un avis juridique ou fiscal ou autre avis professionnel. Les renseignements fournis sont réputés être exacts; cependant, l'exactitude n'est pas garantie.